La méthode Yau

Afin d'aller plus vite, diverses améliorations ont été approtées aux méthodes de réduction classiques. Ces méthodes cherchent à construire la croix et les centres en premier. En effet, cela simplfie la formation des autres arêtes et facilite la transition vers les F2L de la méthode fridrich.

Méthode Yau

La méthode Yau, tout comme Hoya permet de former les 6 centres ansi que la croix. Elle a été inventée par Robert Yau et a fait ses preuves en compétition. On commence par résoudre deux centres opposés, dont l'un sera le centre autour duquel on forme la croix. On procède ensuite à la formation de 3 arêtes de la croix.


Rien de bien particulier ici. Une chose est importante: les arêtes de la croix ne respectent pas l'ordre normal. En effet, cela sera utile lors de la formation de la 4ième arête. On procède par la suite à la formation des autres centres. On va former le centre sur la face U en ce servant de l'arête manquante de la croix. Les contraintes sont donc un peu plus fortes que sur la réduction classique.


Voila, maintenant il convient de former la dernière arête et de la mettre en place. On va utiliser le fait que la croix soit mal formée pour insérer la dernière arête après l'avoir formée. En effet, les centres seront mal formés pendant son insertion, il faut donc être en mesure de ne pas les tourner sur eux mêmes. Pour se faire, on insère la dernière arête à sa place, ou se trouve une autre arête. On remet les centres en place, en insérant l'arêtes mal placée. On note qu'on garde les centres mal alignés. il n'est en effet pas nécéssaire de partir avec les centres alignés pour former les arêtes suivantes.


Former les arêtes via la méthod 3-2-3

Le principe est très similaire à ce qui se fait en réduction. On commence par désaligner les centres, et positionner des arêtes dans les slot correspondant aux F2L, afin de former 3 arêtes quand on les réaligne. Le repérage est plus facile qu'en réductison classique, car la croix est déjà faite. Une fois 3 arêtes formées, on utilise les slots FL et FR pour former les arêtes restantes. Comme l'on a déjà formé 3 arêtes, cela signifie que les slot BR et BL contiennent des arêtes résolues. Ainsi, les arêtes que l'on doit repérer se situent uniquement sur la face U et dans les slot FL et FR. On note que comme cette méthode ne change pas les slot BR et BL, il est possible d'y rentrer des F2L si un cas avatageux se présente.


Parfois, deux arêtes se complètent l'un l'autre. Cela se produit si une arête est formée par chance, ou bien si les arêtes forment plusieurs chaines.


La même chose peut se produire pendant la formation des 3 arêtes initiales. Dans ce cas, on forme l'arête et on a remplace par une autre non formée, puis on continue. Cela va former 4 arête au lieu de 3 lors de la première manoeuvre.


Les arêtes sur la face U.

Enfin, il est assez courant de se retrouver avec les deux arête sur la face F formées et les arêtes restantes sur la face U. S'il n'en reste que deux, il peut être avantageux, de les former directement sur la face U.