Les Finger Tricks

Les fingers tricks désignent des méthodes permettant de faire tourner son cube plus rapidement. Ils nécessitent d'avoir un cube de qualité et lubrifié, sans quoi on on peut se blesser (sans rire, c'est déjà arrivé !).

Les plus simples, basés sur R et U

Ici, nous allons commencer par la base de la base. On suppose que vous êtes droitier. Amis gauchers, ne soyez pas déçus, vous devrez quand même pouvoir trouver des informations sur cette page avec un minimum d'adaptation. L'angle de vue sous lequel vous voyez le cube est choisi de facon à voir au mieux mes doigts, gardez a l'esprit que vous ne verrez pas la meme chose que sur les vidéos quand vous ferez le finger trick vous meme. Même les passages les plus rapides sont à vitesse lente. En effet, cet article a pour vocation d'être didactique. Il est possible d'aller beaucoups plus vite que sur les vidéos avec les mêmes finger tricks.

Commençons par la base. Il faut tenir son cube de la bonne façon pour pouvoir appliquer tout ce qui suit :

  • Le pouce de la main gauche est sur le centre de la face F
  • L'index ou le majeur de la main gauche est sur le centre de la face B. Il faudra passer de l'un à l'autre en fonction des finger tricks à utiliser !
  • La main droite est totalement libre de faire tourner les faces R et U du cube. C'est donc ces deux faces que nous allons travailler en premier

 


Commençons par le plus simple : R'U, U'R, RU' et UR'. U et U' se font grâce aux index des mains gauche et droite. Les mouvements sur R se font avec la main droite. On notera qu'il est aussi possible de faire U' via l'utilisation du pouce de la main gauche. On le verra dans les exemples.



On remarque ici deux choses : U' peut être fait avec le pouce de la main gauche, et qu'il est possible d'enchaîner sur les fingers tricks précédents.


Voici deux exemple de ce qu'on peut faire avec les finger tricks ci-dessus. Ce sont deux algos tirés de la méthode intermediaire.




Si vous avez un peu touché le cube, vous remarquerez qu'un cas pose encore problème : U2 . Ce cas est plus difficile, il consiste en fait à faire deux fois le mouvement U ou U' a l'aide de l'index puis du majeur de la même main. Il est aussi possible dans le cas de R'U2 de pousser la face U grace a l'index de la main droite.





Voici une petit exemple utilisant les différentes techniques présentées ici. Il s'agit de bruno, un algo utilisé dans la methode intermédiaire.


On ajoute la face F

La face F peut être tournée dans la position dans laquelle on est. Pour faire le mouvement F, on utilise le majeur de la main droite, pour F', le pouce. Voici deux exemple, qui sont eux aussi tirés de la méthode intermédiaire.




Puis la tranche M

La tranche M peut être tournée de deux façons. La première en deux étapes, en tournant la face R, puis en tournant la face R et la tranche M simultanément pour remettre la face R en place (premier exemple). Une seconde possibilité est de tourner la tranche avec le majeur ou l'anulaire de la main gauche. Il faut pour cela decaler son pouce main gauche afin qu'il ne soit plus sur le centre. Il est possible, tout comme pour U2 d'enchainer annulaire et majeur.




Et enfin la face D


La face D est relativement facilement atteignable. On peut utiliser les annulaires main gauche et droite pour la faire tourner. Il est aussi possible de la faire tourner avec l'index de la main droite apres un R.



Voici un exemple d'algorithme utilisant la face D. Il s'agit de evelyn, utilisé dans la méthode moyenne.


Quelques exemple d'algorithmes


Rien de particulier sur celle-ci, il s'agit de la PLL Y, utilisé dans la méthode intermediaire et en blind dans la méthode pochmann.



La PLL J est une bonne alternative a la PLL T dans ma méthode intermediaire. Elle est constituée d'un antiSune suivis d'un Nicklas.



J'ai choisis de présenter ici cette PLL car elle illustre comment bouger deux étages en meme temps. Elle montre aussi un autre moyen de faire des mouvements sur la face F. Afin de faire tourner les deux étages supérieurs du cube, il faut arrêter de tenir le cube sur le centre avec le pouce gauche. Pour cela, je place l'os du pouce sur l'arête en dessous du centre. Il est ainsi facile via des petits mouvements du pouce de gripper sur cette arête ou bien sur le centre. Pour l'arrière, il faut changer simplement le doigt qui grippe, il y en 3 possibles : majeur, annulaire et index.



On garde le meilleur pour la fin. C'est une surprise que je vous réserve !