Résoudre le Rubik Professor en blindfold

La résolution d'un 5x5x5 en aveugle est sensiblement la même que celle d'un 4x4x4. Les différences majeures se trouvent essentiellement sur les arêtes et les centres. Bien évidemment, si vous vous intéressez au blind 5x5x5, vous avez sûrement rencontré différentes méthodes et techniques telles que celle des commutateurs. Grâce à la page de Deadalnix, vous pourrez résoudre ces pièces sans trop de difficulté. Vous tomberez probablement sur un cas de parité mêlant coins et arêtes centrales. Je vous propose une solution en bas de page.

Pour ceux qui n'aiment pas improviser les commutateurs pendant la résolution et qui sont rassurés par les formules, je vous propose ici une méthode alternative basée sur celle du blind 4x4x4 de francocube et de la méthode pochmann (3x3x3).

La résolution va se dérouler comme suit :

Résoudre les coins

Comme pour le 4x4x4, nous allons résoudre les coins en utilisant la méthode décrite dans la methode 3-cycles. Il va donc de soi que vous connaissiez cette méthode. Les séquences et les limitations seront donc les mêmes. Une différence majeure est toutefois à noter. Contrairement au 4x4x4, il y a bien un centre de référence sur chaque face. Il faudra donc en tenir compte.

Je remets ici le set d'algo proposé dans la méthode du 4x4x4 mais il est évident que seul la taille du cube change:


Il est possible que vous n'ayez que deux coins à échanger à la fin. Comme pour le 4x4x4, stockez les en UFR et UBR. Nous verrons comment les traiter plus en détails à la fin de la résolution.


Résoudre les obliques

Pour résoudre les obliques, on va utiliser des cycles. Ces centres agissent exactement comme les centres d'un 4x4x4. Puisqu'il existe 4 centres obliques de chaque couleur, faites en sorte d'avoir les cycles les plus longs possibles:


Il ne faut pas oublier que les symétries sont aussi possibles et parfois utiles.


Résoudre les centres croix

Les centres croix se résolvent de la même façon que les obliques. Seule les formules sont adaptées:


Résoudre les wings

Les wings se résolvent comme les arêtes du 4x4x4. Bien qu'il y ait à chaque fois 2 wings de même couleurs, chacune d'elles a sa place. Il faudra donc visualiser quelle pièce va où avant d'utiliser les formules suivantes:


Encore une fois, les wings agissent comme les arêtes du 4x4x4 et il se peut donc que vous ayez des cycles de longueur 2. Voilà les 2 cas permettant de résoudre ces cycles et le 3eme applet vous permettra de ne pas mélanger les centres lorsque vous utiliserez des set-up impliquant des mouvements de tranches. Le dernier applet est un exemple.


Voici une alternative utilisant un dérivé de la méthode M2. Grâce à la tranche r, nous allons placer toutes les arêtes.


Résoudre les arêtes

Jusqu'à présent, nous avons utilisé les cycles pour résoudre nos pièces. Cette fois ci, nous allons utiliser un dérivé de la méthode pochmann. Le but à cette étape sera de placer les arêtes. La formule que je vous propose échange 2 arêtes mais aussi 2 coins et 4 wings. Je ne vais pas vous expliquer comment on résoud les arêtes en pochmann car si vous êtes arrivés ici, vous devez sûrement l'avoir déjà rencontré. Au cas où, voilà un lien du forum qui l'explique. Voilà la formule:


Les arêtes seront placés une par une et les blocs coins arêtes centres seront interchangés une fois sur 2. Attention à vos set up car certains centres sont interchangés en même temps. Veillez à utiliser des set-up ne touchant pas aux pièces ici en vert pâle.

Concernant les arêtes bien placées mais mal orientées, il faudra les sortir de leur slot pour les remettre dans le bon sens avec la formule mentionnée ci dessus.

 

Voici la dernière étape. Soit vous n'avez pas stocké de coins à la première étape et vous avez terminé votre cube, soit il vous restait 2 coins et vous êtes tombé sur un cas de parité. Voilà 2 façons d'y remédier.


 


Mémorisation

Vous vous êtes déjà familiarisé avec la mémorisation du 4x4x4. Prenez donc vos habitudes et transposez les sur le 5x5x5. 2 problèmes se poseront. Il faudra bien faire attention de ne pas confondre les cycles de centres croix et de centres obliques. Les pièces étant relativement similaire, il est assez facile de se tromper. Et dans un deuxième temps, il peut être perturbant de passer d'une méthode du type 3-cycle pour la quasi intégralité du cube à la méthode pochmann pour les arêtes. Que vous utilisiez un système d'icône ou que vous soyez en "shape", il faut que vous soyez au point avec cette méthode. L'improvisation au cours de la résolution est un mauvais choix.