La méthode Hoya

Afin d'aller plus, diverses amélioration ont été approtées aux méthodes de réduction classiques. Ces méthodes cherchent à construire la croix et les centres en premier. En effet, cela simplfie la formation des autres arêtes et facilite la transition vers les F2L de la méthode fridrich. Cette page présente la méthode Hoya, une cousine de la méthode Yau.

La première étape est de former deux centres opposés. N'importe lesquels à l'exception de celui autour duquel on va faire la croix. Il y a donc plus de possibilités qu'avec la méthod Yau. On va mettre ces centres à gauche et à droite et former le centre autour duquel on fait la croix, puis celui de la face B. il est utile d'avoir certains automatisme pour ne pas se tromper dans le schema de couleur. Quand je commence avec les centres bleu/vert, je met le bleu sur la droite, et si je commence avec rouge/orange, je met le orange sur la droite. Je fais ensuite le centre jaune ou blanc, puis le centre bleu/rouge après le blanc ou vert/orange après le jaune (cela peut sembler compliqué, mais ce sont les couleurs du blanc + jaune). Cela permet d'avoir beaucoup de liberté sur la formation des centres sans avoir besoin de réfléchir au schéma de couleur. Cette étape n'est pas très différente de la réduction classique, donc passons à la suite.

Une fois 4 centres formés, on va former les arêtes de la croix. On forme l'arête en FD. Le procédé est assez similaire aux F2L, en ceci qu'il est largement intuitif. On va typiquement mettre une partie de l'arête en place en FD, puis assembler la paire en mettant à profit les centres non terminés.

Les cas de base (Une arête résolue et l'autre sur U)


Une arête résolue et l'autre en FR

Si l'arête est en FL, utilisez la symétrie.


Les deux arêtes sur U